9 Juin 2021

[PORTRAITS] CADMOS : Allô l'ISS, ici la Terre !

La réussite d’expériences scientifiques françaises à bord de l’ISS commence d’abord sur Terre, et plus précisément au sein du CADMOS. Dans le cadre de la mission Alpha, l’équipe a ajouté 12 expériences scientifiques à ses tâches régulières. Un programme chargé, malmené par les confinements, que surmonte avec passion une équipe unie.
Rémi Canton, chef d'orchestre de l'équipe Alpha

Ce fils d’enseignants et passionné des vols habités (« je suis tombé dedans quand j’étais petit ») a d’abord pu réaliser l’un de ses rêves en travaillant au Johnson Space Center de la NASA à Houston pendant 8 ans, au plus près des astronautes, sur le programme ISS. Pilote et amateur de plongée, il faisait aussi partie des 45 finalistes de la dernière campagne ESA de sélection d’astronautes en 2009 (« AstroNOT, du coup ! »). C’est donc naturellement qu’il s’est ensuite dirigé vers le CADMOS, après une parenthèse dans le monde des opérations, notamment ATV.

Manager au CADMOS et chef de projet de la mission Alpha, Rémi Canton se décrit comme un chef d’orchestre. Au cœur de sa partition : 12 expériences reposant sur des thématiques scientifiques diversifiées, et qui s’inscrivent au sein de nombreux autres projets en développement au CADMOS. « Ce qui me plaît beaucoup c'est la variété de domaines sur lesquels on travaille. On peut avoir une réunion avec l'Institut Pasteur sur des organismes cérébraux un jour, et le lendemain des réunions sur les neurosciences, les fluides supercritiques ou encore sur la lévitation acoustique. Et le tout dans un contexte international riche, avec comme partenaires la NASA, Roscosmos, l’ESA ou l’ISRO ».

Cette multiplicité de projets s’accompagne d’une richesse de profils au sein de l’équipe :

Coordonner tout le monde et essayer d’animer l’équipe me plaît parce que c'est un rôle fédérateur. La crise sanitaire et le télétravail ne nous ont pas facilité la situation, mais l’effort de groupe nous a maintenu très soudés, dans la bonne humeur, le collectif a été primordial.

Un métier passionnant, que ce père de famille essaie d’équilibrer avec ses activités privées : « j'adore venir au travail mais j'adore aussi en partir ! Mais cette dernière année a été particulièrement intense. Moi qui suis fan de sport et de musique (en tant que musicien et non chef d’orchestre, dans ce cas-là !), il a fallu faire des compromis ».

Ce portrait vous a plu ? Vous en voulez encore ? Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir un nouveau membre de l'équipe du CADMOS.


CADMOS, expert en impesanteur

Basé au CNES, à Toulouse, le CADMOS est le Centre d’Aide au Développement des Activités en Micropesanteur et des Opérations Spatiales. Il a pour rôle d’accompagner les utilisateurs scientifiques, pour adapter leurs expériences aux contraintes de la micropesanteur, dans la Station spatiale internationale, l’Airbus A310 Zero-G, etc.

Dans le cadre de la mission Alpha, certaines expériences menées par Thomas Pesquet pour l'ESA ont été mises au point et directement préparées par le CADMOS : 8 expériences scientifiques et technologiques (Dreams, Pilote, Immersive Exercise, Télémaque, Lumina, Edible Foam, Renewable Foam, Freshness Packaging), et 4 projets éducatifs (Blob, Tetriss, Eklosion, et Illusion).