Proxima en bref

A l'origine

La mission de Thomas a été baptisée Proxima, en hommage à l’étoile la plus proche de notre Soleil, ce qui perpétue la tradition française qui consiste à baptiser les missions des astronautes du nom d’une étoile ou d’une constellation. Le nom a été choisi parmi plus de 1 300 propositions reçues à l’occasion d’un concours organisé par l’ESA en 2015.

Le « x » de Proxima, placé au centre de l’écusson, symbolise l’étoile Proxima du Centaure. Il fait également référence à l’inconnu et au fait que Thomas sera le dixième astronaute français à se rendre dans l’espace. Les 3 lignes verticales de couleur forment la silhouette de la Station spatiale internationale et représentent la Terre, la Lune et Mars, tout en étant un clin d’oeil au drapeau français. Les traînées d’étoiles évoquent les futures missions habitées au-delà de l’orbite terrestre basse.

Le choix du nom

Le nom a été choisi parmi plus de 1300 propositions reçues à l’occasion d’un concours organisé par l’ESA début  2015. C’est la proposition de Samuel Planas de Toulouse, 13 ans, qui a été retenue.

« À cause de sa proximité, on a souvent présenté Proxima Centauri comme la destination la plus logique pour un premier voyage interstellaire » explique Samuel, « mais Proxima rime aussi avec proximité et évoque l'idée que les vols habités ont des retombés directes pour les gens sur Terre.»

Objectifs

L’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet s'est envolé dans l’espace pour une mission de longue durée, lors de laquelle il a mené à bien de multiples activités scientifiques et pédagogiques. Pendant six mois, son domicile et son lieu de travail se trouvaient à quelque 400 kilomètres au-dessus de la Terre. Thomas était ingénieur de bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour les expéditions 50 et 51.

La science au coeur de la mission Proxima. Thomas a réalisé des expériences très variées à bord de la Station spatiale internationale, cet avant-poste de recherche exceptionnel, qui est un véritable tremplin pour l’exploration humaine de l’espace.

Thomas Pesquet en train de réaliser l'expérience Fluidics à bord de l'ISS. Crédits : ESA/NASA

La mission Proxima a marqué un temps fort pour la communauté scientifique européenne. Thomas a contribué à 62 expériences coordonnées par l’ESA et le Centre national d'études spatiales (CNES). Ces expériences visaient à faire avancer la connaissance du corps humain, la physique et la biologie, et à démontrer de nouvelles technologies à bord de la Station spatiale internationale. Comme lors des missions françaises précédentes à destination de la station spatiale russe Mir et de la Station spatiale internationale, l’accent a été mis sur la physiologie humaine. Les scientifiques espèraient parvenir à en savoir plus sur les compétences cognitives et motrices, ainsi que sur les os et la santé musculaire, dans la perspective des futures missions d’exploration de l’espace.

Thomas a utilisé au maximum les installations scientifiques de l’ISS et effectué des expériences précieuses pour l’Europe dans le laboratoire européen Columbus. Les résultats bénéficient aux habitants de la planète et apportent des informations utiles pour les futures missions d’exploration spatiale.

Thomas n'a pas uniquement contribué à la science européenne. Pendant sa mission Proxima, il a pris part à près de 55 autres expériences des agences spatiales américaine, canadienne et japonaise.

Données clés

  • Site de lancement
    Baïkonour, Kazakhstan
  • Lancement
    15 novembre 2016
  • Amarrage
    15 novembre 2016
  • Atterrissage
    15 mai 2017
  • Vaisseau Soyouz MS-03
  • Lanceur Soyouz FG
  • Durée de la mission
    6 mois
    (données de juin 2016)

Si nous partons dans l’espace, ce n’est pas pour nous-mêmes, mais parce que nous croyons que c’est utile pour tout le monde sur Terre. C’est une aventure collective, née des rêves et du travail d’une multitude de personnes. C’est pourquoi je tiens à la faire partager au plus grand nombre.

L'équipage

Assurer en permanence la présence d’un équipage complet requiert une planification attentive. Plusieurs fois par an, comme un mouvement d’horlogerie, trois astronautes quittent la station et sont remplacés par un nouveau trio. Ces rotations d’équipage de la Station spatiale internationale s’appellent des « expéditions ».

Chaque astronaute reste dans l’espace pendant environ six mois et participe à deux expéditions consécutives.
Lors de Proxima, Thomas faisait partie des Expéditions 50 et 51. Il a voyagé dans le Soyouz MS-03 en tant qu’ingénieur de bord, aux côtés du commandant du Soyouz Oleg Novitsky et de l’astronaute de la NASA Peggy Whitson.

Thomas était enthousiaste à l’idée de faire les trajets aller et retour avec un équipage aussi talentueux et chevronné. Peggy fait partie des astronautes les plus expérimentés de la NASA, puisqu’elle a déjà effectué deux missions et totalise 376 jours dans l’espace et six sorties extravéhiculaires, qui ont duré au total plus de 39 heures. Elle a participé à la construction de la Station spatiale internationale.
Oleg, qui a fait carrière dans l’armée, est pilote, plongeur et instructeur de parachutisme militaire. Ce sera son deuxième voyage à destination de l’ISS.



L'équipage. Crédits : ESA

Les expériences françaises de la mission Proxima

prx_infographie-experiences-cnes2.jpg
Infographie - 7 projets pour Thomas Crédits : CNES, 2016

Publications

is_cnesmag70_couv_fr.jpg

CNESMAG 70 : ISS, DE LA SCIENCE ET DES HOMMES

À 400 km d’altitude, de sa vue imprenable sur la Terre, la Station spatiale internationale vivra fin 2016 deux temps forts, suivis de près par la France : l'arrivée de 3 astronautes dont un Français, Thomas Pesquet, astronaute de l'ESA qui participera à la mission Proxima, conçue et préparée notamment par le CNES et le Cadmos.

En décembre, l’enjeu sera cette fois plus stratégique : à Lucerne, en Suisse, la conférence ministérielle de l’ESA devra préciser ses intentions sur sa contribution à l’ISS après 2020. 

Télécharger le magazine et découvrir les contenus interactifs de CNESMAG 70

prx_brochure-couverture_fr.jpg

THOMAS PESQUET, UN PEU PLUS PRÈS DES ÉTOILES

Brochure ESA - CNES

Présentation de la mission Proxima.
Biographie de Thomas Pesquet
Présentation de l'équipage
Le voyage en Soyouz
L'espace à votre service - La station spatiale internationale
La recherche au profit de l'humanité
L'espace pour l'éducation.

Télécharger la brochure